Encore une belle histoire littéraire. Grisé par la découverte du Syndrome du Gisant et l’analyse dans le détail de l’état civil, j’ai pu ainsi mettre en évidence l’existence des jumeaux symboliques en septembre 2001.

Un homme de cinquante ans environ est venu demander mon aide à la suite d’une rupture sentimentale majeure après deux ans de vie commune avec une femme rencontrée grâce à un coup de foudre avec électricité. Il m’a raconté son histoire dans le moindre détail et, à la fin de son discours, je ne savais pas quoi faire exactement. Connaissant déjà la sienne, le 25 septembre, j’eus simplement l’idée de lui demander la date de naissance de cette femme, le 28 décembre. Surprise la plus totale : je venais moi-même de comprendre l’une des mes précédentes histoires amoureuses assez problématique et à laquelle je n’avais toujours rien compris. En d’autres termes, ce monsieur venait de raconter ma propre histoire de jumeaux symboliques. Honnêtement, je fus complètement bouleversé par cette consultation. Mais cette idée d’étudier l’état civil de chaque protagoniste et de le comparer avec celui des membres de la famille s’avéra très prolifique en de nombreux sens du terme.

En effet, d’autres jumeaux symboliques se sont donnés le mot pour venir à ma consultation. Puis d’autres personnes en désordre amoureux se sont joints dans ma salle d’attente. L’analyse de leur histoire me renvoyait directement aux fondements de la psychologie classique en général et surtout au Complexe d’Œdipe et aux identifications intrafamiliales.

Quelle surprise de mettre en évidence des Œdipe ou des Electre inversés ou collatéraux ! Ils ont toujours été confirmés par les patients et le nombre de cas augmentait de manière exponentielle !

Le plus beau cadeau vint de mes élèves formés à cette nouvelle manière de diagnostiquer un désordre amoureux : ils confirmèrent ces premières intuitions et avaient les mêmes résultats cliniques que leur formateur. Ici également et assez rapidement, ce raisonnement se répandait assez rapidement et plusieurs collègues ou formations m’invitèrent à présenter le résultat de mes recherches dans ce domaine hautement recherché.